Un bronzage toujours canon !
le rendez-vous avec Doctor Gorgeous

Vous avez péniblement acquis quelques couleurs lors de ce désastreux été 2011, et vous n’avez pas l’intention de les laisser filer de si tôt… Comme je vous comprends !

Paradoxalement pour conserver votre hâle, il va falloir d’abord… le « gommer ». En effet, il serait judicieux de ne pas sauter la case exfoliation : en évacuant les cellules mortes avec un produit de gommage doux (Gel nettoyant micro-purifiant chez DIOR HOMME, Gel exfoliant Visage chez SEPHORA MEN – vous pouvez utiliser un produit destiné au visage sur le corps, c’est plus soft donc plus approprié en l’occurrence), vous n’atténuerez pas votre bronzage, bien au contraire : il gagnera en luminosité et transparence, ce qui demeure flatteur (l’effet bonne mine et l’aspect corps ferme, dus à la nouvelle teinte de votre peau et que vous aimiez tant en bord de mer, sont ainsi maintenus).

Les bonnes habitudes de tartinage corporel prises cet été (notamment l’application d’un après-soleil au retour de la plage) ne doivent pas êtres abandonnées : en effet, votre épiderme a subi les attaques de l’astre solaire afin de faire monter naturellement (et progressivement si vous m’avez écouté !) la couleur. Votre peau est sèche et a soif ; il faut la nourrir et l’abreuver, sinon, c’est la pelade assurée. Que celle-ci soit franche (grands cercles dentelés sur les épaules), plus subtile (peau de croco- avec gratouillis- sur les avant-bras) ou carrément étrange (à la dalmatienne, avec des taches rosées parsemant une peau cuivrée), le résultat est le même : retour à la case départ (en vacances), peau en mode « juin », qui affleure, et donc… bye bye bronzage ! Finissez vos tubes de lait après-soleil de retour chez vous et enchaînez avec des baumes nourrissants et hydratants (La crème universelle chez MELVITA est une valeur sûre). Votre peau gagne en souplesse et en élasticité, elle ne desquamera pas, et vous, vous conserverez vos couleurs plus longtemps.

Le retour des vacances est aussi, hélas, le moment des mauvaises surprises…  De nouvelles amies ont élu domicile sur votre visage : les ridules (voire même leurs grandes sœurs, les rides) ! Elles sont désormais nettement visibles : ombres disgracieuses sur les photos souvenirs ou stries dans le reflet du miroir (qui n’a même pas besoin d’être grossissant). Le vieillissement accéléré du à l’exposition solaire n’est pas une légende urbaine. Là aussi, soin hydratant et nourrissant de rigueur (pour éviter que les rides s’accentuent). Pensez également aux sérums anti-âge (à appliquer avant la crème) : en agissant sur la cohésion des cellules, ils vont ressouder les micro-blessures du derme et vous permettre de retrouver une peau lissée (cf notre article à ce sujet).

Vous n’échapperez pas néanmoins à un éclaircissement progressif de votre hâle. Pour le ralentir et toujours hisser haut vos couleurs, il est astucieux de continuer à titiller votre mélanine (petit pigment responsable de la coloration de la peau, nous l’avions vu) comme en plein soleil. Des molécules magiques prennent le relais du rayonnent UV : on les retrouve intégrées à des sérums et à des soins (chez GUERLAIN et ESTHEDERM) et au fil des jours, la mélanine est à son zénith comme pendant vos vacances. Bien sûr, l’autobronzant reste une valeur sure pour accentuer et remplacer progressivement le vrai bronzage (encore moins de risques de tâches ou de couleur non uniforme sur une base déjà bronzée ! C’est le moment de vaincre vos dernières réticences) : en spray ou en lait, à vous de choisir.

Vous pouvez enfin, continuer à entretenir votre hâle de l’intérieur : un régime alimentaire à base de caroténoïdes (fruits et légumes colorés : agrumes, poivrons, tomates, pastèque, abricots…) vous assure une légère pigmentation dorée très naturelle, à condition d’en manger à tous les repas (cela ne peut pas vous faire de mal de toute façon !). Vous pouvez forcer le trait grâce aux incontournables gélules solaires : si vous en avez pris pour préparer votre peau au soleil, sachez les détourner de leur usage premier et profiter ainsi de leurs bienfaits (coloration et hydratation de l’épiderme) sur votre bronzage acquis, celui-ci n’en sera que plus intense et lumineux.

Mes astuces « spécial paresseux » : les produits 2 en 1 sont des produits très malins qui vous permettent d’économiser vos gestes beauté. Ainsi, chez LUSH, le savon exfoliant Copacabana va chasser le voile qui ternit votre bronzage à votre retour de vacances tout en nourrissant (la sensation au sortir de la douche est incroyable !) votre peau (un impératif pour conserver votre hâle le plus longtemps possible). Dans le même ordre d’idée, pensez aux laits pour le corps enrichis en autobronzant progressif (chez DOVE par exemple, pas cher et au rendu impeccable) ; vous faites d’une pierre deux coups.

Bien sur, en complément de tous ces précieux conseils, vous pouvez profiter de la moindre occasion pour vous exposer à votre retour et ainsi prolonger votre hâle : attention même si le bronzage acquis pendant les vacances est un rempart supplémentaire face au rayonnement solaire, une protection est nécessaire pour vos déjeuners en terrasse et autres siestes dominicales en plein air.

Je vous laisse jouer les prolongations…

Commentaires

Laisser un commentaire