Wild Wild West
Gunman Clive sur iOS/Android mais surtout sur le eshop 3DS

Gunman Clive est un jeu de plateforme action à la mécanique classique parfaitement huilée et à la direction artistique topissime. Il se démarque par un excellent style crayonné, une animation ultra-fluide et enchanteresse, qui donne envie d’aller au bout en dépit d’un challenge particulièrement corsé.

Vous sautez de plateformes en plateformes en évitant pièges et tirs ennemis, des options apparaissant aléatoirement pour upgrader votre arme : multi-balles ou grosses fusées, très efficaces contre les boss ; attention, ces bonus disparaissent dès que vous êtes touché une fois.
Le design des boss est absolument génial. J’ai un petit faible pour cette locomotive transformable en robot géant, qui vous donnera du fil à retordre. Les 20 niveaux sont plutôt variés. On a notamment droit à un niveau version shoot’em up : vous êtes monté sur une fusée pour aller sauver la fille du shérif.

Disponible sur iOS et les appareils Android, Gunman Clive est surtout sorti sur le shop en ligne de la Nintendo 3DS avec plus de features, comme la possibilité de jouer avec deux personnages inédits aux versions téléphones portables et tablettes. Ms. Johnson est un de ces personnages ; elle dispose d’une jupe à froufrou, qui lui permet de planer quelques instant entre les plateformes.

Gunman Clive est une expérience à ne pas louper pour 1€59 sur iOS et Android, et 1€99 sur la 3DS (mieux sur 3DS).

Relaxing & frustrating
Gauge, Super Hexagon et Catch 22, trois jeux sur iPhone

Dans la série « relaxing & frustrating », on se souvenait du SNAKE sur Nokia 3310 le téléphone star du début des années 2000. Le but était de déplacer sur l’écran un serpent sans toucher les bords, ni toucher le corps du serpent. Ce dernier grandissant dans le temps, l’issue du jeu était forcément le game over, et pourtant, on adorait tenter de tourner en rond le plus longtemps possible en explosant le score.
Dix ans après, le concept de passe-temps frustrant et addictif s’est étoffé avec trois petits jeux diaboliques.

Gauge est une création de Game Atelier, des français que l’on avait remarqués pour les cartoonesques Flying Hamster ou Sun Flowers. Le concept de Gauge est simple : vous contrôlez une gauge avec un doigt ; elle se remplit jusqu’aux extrémités depuis le centre en appuyant, et se vide vers le centre en relâchant. Vous perdez une vie si la gauge touche un bord ou le centre, mais vos points sont multipliés lorsque vous flirtez avec les extrémités… Tempting. Graphismes minimalistes et bande son hypnotique, Gauge est disponible gratuitement sur l’AppStore. Trois modes complémentaires sont disponibles pour 0,79 €, avec notamment les modes   »lol cats » et « baby mode »…

Comparé à Gauge, Super Hexagon multiplie le facteur frustration et mise sur le Trial And Death. Vos parties seront en effet très courtes au début, et il faudra s’habituer à la voix métallique scandant le fatidique game-over avant de réaliser un score correct. Super Hexagon est assez difficile à décrire : vous contrôlez un petit triangle, qui gravite autour d’un hexagone, des obstacles arrivent sur vous et vous devez les éviter. L’expérience visuelle se rapproche du kaléidoscope techno, tandis qu’une musique électro booste votre stress et votre concentration. Les plus curieux regarderont cette vidéo de Terry Cavanagh, le créateur du jeu, qui réalise un sans faute et montre la fin du jeu en plus de 78 minutes…
Super Hexagon est disponible sur l’AppStore pour 2,39 €.

Dans Catch 22, vous contrôlez deux petites boules qui gravitent en sens opposé autour d’une planète. L’objectif est de passer au niveau suivant en sautant pour ramasser toutes les pièces, sans que les deux boules ne se touchent. Vous pouvez faire sauter une seule boule par niveau, la deuxième prendra le chemin qu’elle a dessiné dans le précédent niveau… Pas simple et pour cause : le jeu reprend le titre d’un roman de Joseph Heller, dans lequel les personnages sont face à des problèmes impossibles à résoudre, du fait de contraintes et de règles contradictoires.
Le jeu Catch 22 est très accrocheur, avec sa musique zen et son look organique. La quête des pièces et le sytème de scoring innovant donnent envie de prolonger l’expérience.
Catch 22 est proposé par le studio indépendant Mango Down! sur l’AppStore pour 0,79 €

Exploration
Final Fantasy Dimensions sur iOS/Android
Les barres de droite sont des jauges "Active Time Battle" : elles se remplissent automatiquement. Lorsque la jauge est à son maximum, c'est au tour du personnage associé d'agir.
Nacht vient de lancer le sort "Thunder Slash" sur Ankheg. C'est au tour de Sarah d'intervenir. Elle peut attaquer, invoquer une créature légendaire ou encore utiliser la magie noire...
Tout à l'air normal ? Sauf peut-être le prix de FF Dimensions, (22,99€) que certains trouveront exorbitant pour un jeu iOS.
Le scénario de FF dimensions est un de mes préférés de la série de FF (après FF6 et 4). L'intrigue est prenante comme celle d'un roman ; la narration est très efficace.
Les graphismes et la musique rétro suscitent parfois mieux l'émotion que les décors 3D des jeux récents, répliquant la réalité à la perfection.
Chaque épisode de Final Fantasy se déroule dans un univers indépendant, avec des éléments communs comme les cristaux et leur pouvoir universel.
Les personnages ont tous une personnalité propre, qui s'étoffe au cours du jeu, et également des capacités que l'on peut choisir pour les orienter vers une classe ou une autre (magicien blanc, magicien noir, guerrier...)
Rétro & Kawaï
Pratique : lors des déplacements sur la carte, une vue macro est affichée en permanence (en haut à droite sous le bouton menu).
Final Fantasy : l'adaptation iOS du premier épisode est mieux réussie graphiquement que FF Dimensions.
Le premier épisode a le mérite d'être beaucoup moins cher (6€99)...
... mais il est aussi plus répétitif et moins prenant, avec des personnages moins charismatiques.
Final Fantasy 2 sur iOS reprend le moteur graphique de l'adaptation de Final Fantasy 1.
Il est aussi proposé pour 6€99.
Le scénario est un cran au dessus du premier épisode.
FInal Fantasy 3 sur IOS : c'est l'adaptation de la version Nintendo DS ; personnages et décors modélisés en 3D.
Final Fantasy 3 sur iPhone est un très bon compromis entre la 3D et le style kawaï des personnages... mais le scénario n'est pas très accrocheur comparé à celui de Final Fantasy Dimensions.
Final Fantasy 3 est un réussite visuelle...
... disponible quant à lui pour 12€99.

Square-Enix, éditeur phare de la série de Role Playing Game (RPG), Final Fantasy, propose une adaptation de l’épisode Final Fantasy Dimension sur iOS et Android. Episode inédit en Europe, « Final Fantasy Legends : Hikari to Yami no Senshi »  (nom japonais signifiant Final Fantasy Legends : les guerriers de la lumière et des ténèbres) était sorti en 2010 pour les téléphones portables japonais.

Pour ceux qui ne connaissent toujours pas les RPG (Role playing Game), on rappelle que le principe est de diriger une équipe de personnages capables d’évoluer en combattant et en réalisant des quêtes. Chaque personnage peut développer des compétences qui lui sont propres, comme la force, les techniques de combat, les aptitudes à jeter des sorts de magie offensive et/ou défensive, à invoquer des chimères pour déclencher des sortilèges plus puissants… Final Fantasy Dimensions ne déroge pas à cette règle avec une alternance de phases de combats et d’explorations rythmées par un scénario et une narration digne des meilleurs romans d’héroic-fantasy. La condition sine qua none du succès d’un RPG étant justement la réussite du scénario et l’émotion qu’il suscite chez le joueur.

Square-Enix mise sur le rétro avec des graphismes 2D, des déplacements sur la carte en vue de dessus et des musiques et effets sonores style 16bits. Les couleurs sont chatoyantes et les personnages très attachants. Dimensions est découpé en plusieurs actes. L’acte 1 vous coutera 2€39, les actes 2 à 4 sont chacun à 7,99€. Vous pouvez acheter les 4 en une fois pour 22€99. C’est le point noir de FF Dimensions : on a rarement vu une application aussi chère sur les stores d’Apple et Google. Le prologue est gratuit : c’est un bon moyen de découvrir l’histoire et d’être sûr de vouloir continuer l’aventure. Pour les fans, sachez qu’une version chiptunes des musiques de fond est disponible… pour 7€99, quand on aime …

Si vous ne connaissez pas du tout la série des Final Fantasy, sachez que les trois premiers épisodes sont également disponibles sur l’AppStore & Android, à des tarifs plus cohérents avec l’idée que l’on peut se faire du prix d’une application sur téléphone mobile.

La belle ou la bête
Tiny Wings sur IPad et Metal Slug 3 sur IPhone
En mode solo, des challenges liés au Game Center d'Apple vous incitent à ramasser toutes les pièces... quitte à vous faire perdre votre précieux élan.
La programmation des niveaux, dîte "procédurale", permet de renouveler les décors (pentes et couleurs) à chaque partie.
Vous obtenez des bonus de points en touchant les nuages (ici +640).
Lorsque vous changez d'île, le soleil revient un peu en arrière : de quoi vous faire gagner quelques secondes.
En bas à gauche, l'indicateur de nuit : le soleil vous rattrape alors dépêchez vous de rebondir sinon c'est Game Over !!!
La partie "Ecole de vol" est une course contre 3 autres oisillons, les grenouilles donnent le départ.
Le premier arrivé gagnera la plus belle croquette de poisson ;-)
La fleur est un trampoline qui boostera votre vitesse, mais l'eau vous ralentira.
Enormissime : la version IPad et son jeu à 2 avec écran splitté, de quoi faire des parties poétiquement compétitives.
Ils sont trop mignons !! Cela finira forcémment par un gros bisou avec votre partenaire de jeu...
Changement de décor avec Metal Slug 3 et ses ennemis cartoonesques bien baveux
Il faut démolir ce camion pour passer le port, en évitant les obus qui vous tombent dessus, entre autres !
Les moustiques sauterelles mutantes sont très rapides et peuvent vous attraper en l'air pour vous pomper le sang : sympa !
Débarquée dans la zone d'infestation en parachute : 4 personnages au choix, les 2 filles (une mécanicienne et une baroudeuse) ont des voix digitalisées excellentes lorsque vous perdez une vie ;-)
Les E.T. ne sont vraiment pas sympas ; il faut tous les écrabouiller !
Vous pourrez également piloter des véhicules comme ce "Metal Slug", qui permet aussi d'effectuer des sauts et dont la puissance de feu sera très efficace contre ce giga bernard l'hermite mutant.
Les boss de fin de niveaux sont vraiment impressionnants.
Gare aux zombies qui peuvent vous transformer en l'un des leurs ; cela fragilisera votre personnage et ralentira vos déplacements. Le foisonnement des sprites sans ralentissement est un des points forts du jeu.
Le challenge est corsé et la victoire n'en est que plus réjouissante !

Les deux jeux du moment à ne pas louper sur IOS sont la belle Tiny Wings et la bête Metal Slug 3.

Dans Tiny Wings, vous incarnez un oiseau aux toutes petites ailes. Impossible de s’envoler sauf à exploiter comme tremplin les courbes des îles aux couleurs pastels de votre bercail. Touchez l’écran pour replier vos ailes et gagner en vitesse dans les descentes ; attention à bien viser le cœur de la courbe pour prendre un maximum de vitesse. Relâchez dans les montées pour déployer vos ailes et vous envoler. C’est trop mignon et c’est la version 2.0 du jeu qui vient de sortir. Particularités de cette version : le mode « École de Vol » permet de se mesurer à 3 autres petites bêtes en faisant la course. Vous pouvez également jouer à deux sur Ipad avec écran splitté ; le multitouch est très réactif et les parties sont enchanteresses.
Tiny Wings est un indispensable ! A télécharger sur  l’AppStore pour 0,79€ sur IPhone et 2€39 sur IPad.

Metal Slug 3 est un portage du jeu iconique sorti en l’an 2000 sur la Neo Geo, console dédiée au jeu d’arcade réputée pour son prix et celui de ses jeux (des milliers de francs à l’époque). Metal Slug 3 s’apparente à un jeu de type « Run and Gun« . Vous progresserez dans les niveaux en tirant sur tout ce qui bouge avec une multitude d’armes à récupérer et en libérant les otages. Plusieurs chemins sont parfois possibles, et le foisonnement des ennemis et personnages à l’écran rendent le jeu particulièrement dynamique et coloré. Totalement old school dans ses graphismes et sa jouabilité, Metal Slug 3 ne pardonne pas et vous demandera beaucoup de dextérité. La jouabilité tactile n’est en effet pas très aisée sur IPhone et il est préférable de s’entraîner en mode facile pour apprendre les pattern des ennemis, c’est-à- dire leurs mouvements et déplacements, qui suivent toujours la même logique ou trajectoire.
Un classique bestial à découvrir pour un prix modique comparé à celui de sa sortie d’origine, mais peut être un peu élevé par rapport à d’autres applications pour nos appareils tactiles chéris.
Metal Slug 3 est disponible sur l’AppStore pour 5€49

Endless Runner
rComplex et Escape From Age of Monsters sur iOS

Les Endless Runners sont des jeux dans lesquels votre avatar court en avant sans jamais s’arrêter.
Version ultra simplifiée du jeu de plateforme à la « Super Mario Bros », les Endless Runners sont légions sur les smartphones et tablettes tactiles. Et pour cause : leur jouabilité se base sur l’utilisation de deux boutons indépendants, un pour le saut et un pour l’action (roulade ou tir par exemple).

Contrairement à Mario ou Sonic, vous n’avez ici pas besoin de laisser appuyée la croix directionnelle pour avancer, ni d’appuyer en même temps sur le bouton de saut ou d’accélération pour progresser, ce qui est très confortable pour un gameplay tactile.
Votre objectif est, la plupart du temps, de ramasser des items en évitant des obstacles. Certains bonus vous permettent potentiellement de changer d’apparence quelques secondes, d’obtenir des armes plus perfectionnées ou plus loufoques selon les univers.

Les Endless Runners ne brillent pas par leur scénario, mais restent un exercice de style efficace.
Focus sur deux petites perles trouvées récemment sur l’App Store.

« rComplex » se démarque avec ses graphismes en rouge et noir, sa musique électro stressante et les pensées du héros que l’on entend régulièrement au fil des niveaux : « I can’t keep running forever… ».
L’objectif principal est de récupérer des cubes de mémoires, qui vous permettront peut être d’en savoir plus sur ces immondes tentacules qui vous poursuivent sans relâche. Vous devrez sauter pour éviter les obstacles verts et faire des roulades pour passer sous les bleus. Tout cela avec votre pouce droit. Le pouce gauche vous servira à tirer sur les tentacules lorsqu’elles se rapprochent un peu trop. Warning : si elles réussissent à vous attraper, vous aurez la possibilité limitée de vous en libérer en tapotant comme un fou sur votre smartphone !

« Escape from Age of Monsters » se la joue cartoon déjanté et gore, avec une animation particulièrement soignée. Vous devez ouvrir la voie à de jeunes orphelins en fuite face à un monde infesté de monstres gluants en tous genres. Pas de saut ici, mais deux types d’obstacles/ennemis. Les bleus à détruire avec le gant bleu (votre pouce droit) les rouges à détruire avec le gant rouge (pouce gauche). Vous devrez également glisser un doigt sur les power-ups pour les attraper. Un orphelin sera dévoré et vous entendrez son hurlement à la mort à chaque obstacle raté…

rComplex 0,79€ sur App Store ; la bande annonce est excellente.
Escape from Age of Monsters 1,59€ sur App Store, bande annonce ici.